#Writever

par Rain

En Avril, j’ai décidé de reprendre un rythme d’écriture régulier. J’ai donc choisi de suivre un petit défi que j’ai vu passer sur Twitter en Mars, qui s’appelle #Writever (qu’on pourrait traduire par « écris sans fin »). Le principe est d’écrire chaque jour une micro-histoire qui tienne entièrement dans un tweet.

Or un tweet, c’est tout petit. 280 caractères maximum. Ce qui donne des textes de 50 mots environ. Un sacré défi.

Mais c’est aussi le format parfait pour écrire sans se prendre la tête avec des textes qui n’en finissent pas, ce qui me plaisait bien. C’était également l’occasion idéale pour me remettre à écrire en anglais, histoire de m’entraîner à manier la langue de Shakespeare.

J’ai donc exhumé la fiche du Writever de Mars, qui liste autant de mots-thèmes qu’il y a de jours dans le mois, je les ai adapatés en anglais puis je me suis mis au travail.

1 jour, 1 mot, 1 texte, 280 caractères.

(Arrivé au huitième mot, je me suis rendu compte qu’une nouvelle liste avait été publiée pour le mois d’Avril… Tant pis : à ce stade j’étais bien engagé et je n’avais pas très envie de repartir de zéro.)

A présent nous sommes en mai et j’ai complété le défi. J’ai 31 nano-fictions complètes sous le coude. Je les ai partagées quotidiennement sur Discord auprès de mes amis qui étaient très enthousiastes à l’idée d’avoir chaque matin une nouvelle histoire, et qui m’ont bien motivé tout au long du mois à poursuivre mon petit défi.

Aujourd’hui, il est temps que je te les montre à toi, voyageur.

Rassure-toi, je ne t’infligerai pas mon anglais : j’ai traduit les textes au fur et à mesure pour mes amis qui ne lisent pas l’anglais et c’est cette version que je vais mettre à ta disposition. Un jour, peut-être que je finirai enfin par ouvrir la section « Anglais » des Contes de la pluie : je publierai les versions originales à ce moment là. En attendant, si jamais tu veux les lire, il faudra venir me les demander.

Mais je blablate depuis déjà trop longtemps. Place à la lecture !

Et surtout, n’hésite pas à me dire dans les commentaires quelle est l’histoire que tu préfères.

Bonne lecture !